Accueil Artistes Musées Galeries Nous contacter
 

 

  Jean-Michel ATLAN  
     
  Dates 1913 - 1960
  Lieu de naissance Constantine, Algérie
  Etudes Philosophie, Sorbonne
  Courant Abstraction lyrique
  Lieu de travail Paris
  1ère exposition 1944
     
 

Jean-Michel Atlan part d'Algérie pour Paris en 1930. Il enseigne le philosophie mais est révoqué en 1940 à cause des lois antijuives. Il commence à peindre, et s'engage dans la résistance l'année suivante. En 1942, Jean-Michel Atlan est arrêté par la Gestapo. Il se fait passer pour fou et est interné en 1944, ce qui lui permet d'échapper au peloton d'éxécution.

L'artiste occupe une place importante dans le monde intellectuel de l'après-guerre. Il se veut inclassable même si son oeuvre se rapproche du mouvement d'abstraction lyrique. Sa peinture, qui se veut chargée d'un pouvoir affectif, représente une nature primitive, des formes érotiques et mystiques.

Il décrit son travail comme un produit de l'humanité, une oeuvre à volonté existentielle.

     
  Il a dit
"Une forme m'intéresse seulement quand elle vit, ou alors quand j'ai réussi à la faire vivre. Et alors elle n'est plus abstraite, elle est vivante."
     
  Expositions

1986 - Musée des Beaux-Arts, Nantes
1980 - MNAM, Paris
1956 - Le musée de poche, Paris

     
  Sources & liens

Nouveau dictionnaire des artistes contemporains, Pascale Le Thorel, Ed. Larousse
Jean-Michel Atlan sur Wikipedia
Aperçu d'oeuvres sur Artfacts