GIACOMO BALLA

1871 - 1958

Courant : Futurisme


Giacomo Balla étudie la peinture à Rome où il travaille plusieurs années comme illustrateur et caricaturiste. A partir de 1899, l’artiste présente ses 1ères œuvres, influencées par le néo-impressionnisme, lors d’expositions internationales.

Giacomo Balla est l’un des membres fondateurs du Futurisme, dont il signe le manifeste en 1910, avec Filippo Marinetti, Carlo Carrà et Umberto Boccioni. Leur objectif est alors de peindre de manière objective le mouvement et la vitesse, qu’ils considèrent comme les symboles du dynamisme de leur siècle.

Giacomo Balla se passionne pour le dynamisme de la couleur et les phénomènes lumineux. La «Lampe électrique» qui symbolise l'intérêt du peintre pour les conquêtes de la science, est considérée comme l'une des toutes premières réalisations de la poétique futuriste.

Dans son oeuvre «Fillette courant sur un balcon», aboutissement de sa phase futuriste, Giacomo Balla représente le mouvement des jambes de la petite fille par séquences répétées, avec une division de la couleur en taches isolées qui créent l'illusion du mouvement.

«Dynamisme d’un chien en laisse» cherche à recréer la vitesse en superposant plusieurs images, s’inspirant de la technique du cinéma. Ses œuvres frôlent l’abstraction. En 1914, Giacomo Balla commence à sculpter, et réalise notamment «Le Poing de Boccioni».

Après la 1ère Guerre mondiale, le Futurisme, dont les membres s’associent de plus en plus au fascisme, s’éteint. Giacomo Balla choisit alors un chemin indépendant, d’abord vers l’abstraction, puis vers la figuration à partir de 1931.

Giacomo Balla participe à la Documenta 1 en 1955 à Kassel, en Allemagne. Ses oeuvres seront également présentées lors de la Documenta 8 en 1987.


--------------------


Lien : Exposition "Le Futurisme à Paris" - Centre Pompidou, 2008