> Accueil > Artistes > Louidgi Beltrame

Louidgi Beltrame

Louidgi BELTRAME

Louidgi Beltrame, cinéaste et artiste, a présenté son travail à l’Atelier du Jeu de Paume, au Palais de Tokyo ou au Musée André Malraux du Havre ainsi qu’au Festival du Film de Locarno ou au Festival International du Documentaire à Marseille.

Le travail de Louidgi Beltrame se développe autour d’une déconstruction des structures formelles et narratives du cinéma, envisagé comme médium avec sa syntaxe spécifique mais aussi comme force politique qui a influencé le développement du siècle dernier et d’une documentation de l’architecture moderniste et de ses vestiges.

Envisageant l’architecture elle-même comme une narration, son travail qui articule des vidéos relevant à la fois du documentaire et de la fiction et des dessins d’architecture participe de l’élaboration d’un système d’analogies entre les langages architectural et cinématographique.

Ces analogies permettent de filmer des personnages comme des vecteurs permettant de capter le contexte spécifique dans lequel ils évoluent pour proposer une relecture de la modernité et son héritage à travers de ses médiums historiques, le cinéma et l’architecture. Récemment son travail s’est centré sur la planification urbaine comme exergue du projet moderniste, celle-ci proposant un cadre de vie intégral à ses futurs habitants.

«Depuis quatre ans mes projets m’ont amené à «explorer» les sites de ces architectures. Il y eut la vidéo Les Dormeurs tournée à Hiroshima et, plus récemment, Brasilia/Chandigarh.

«La question commune à ces deux pièces est celle du temps d’après. Après la catastrophe nucléaire ou après l’utopie architecturale et urbanistique. Comme un futur arrivé à sa fin.»