Accueil Artistes Musées Galeries Nous contacter
 

 

  Berry Philippe  
     
  Naissance 1956
  Lieu Paris
  Etudes Ecole Supérieure d'Arts Graphiques Penninghen, Paris
  Courant ...
  Lieu de travail ...
     
     
 

Philippe Berry est né à Paris en 1956 d'une famille de trois enfants. A 17 ans, il entre dans une école de dessin, l'ESAG.

Il débute comme dessinateur textile pour enfants, puis devient maquettiste pour une agence de publicité.

A 23 ans, il crée sa première affiche de cinéma ("Il faut tuer Birgit Haas", de Laurent Heynneman avec Philippe Noiret et Jean Rochefort), et d'autres ensuite comme "Aphrodite" avec Valérie Kaprisky, "Nestor Burma", avec Michel Serrault et Jane Birkin, "Nuit d'ivresse", avec Josiane Balasko.

En 1989, il arrête ses activités publicitaires pour se consacrer uniquement à la peinture. Parallèlement, il crée des décors de théâtre ("L'ex-femme de ma vie" au Splendid et au Gymnase, "Cuisine et dépendances" de Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui au théâtre Fontaine...)

En 1990, il rencontre Marie-Hélène Montenay, avec qui il fait sa première exposition de dessins aquarelles, avec un texte de Bernard Lamarche-Vadel.

Deux ans plus tard, encouragé par Marie-Hélène, il commence la sculpture. Ses premières pièces seront exposées à la FIAC en 1993.

En 1997, Philippe Berry expose à la galerie Beaubourg chez Pierre et Marianne Nahon au Château Notre-Dame-des-fleurs, à Vence.

En 1998, la galerie Gérald Piltzer lui offre une exposition personnelle "Le fablier", avec un texte de Marcelin Pleynet.

Philippe Berry réalise des sculptures pour des commandes institutionnelles, comme en 1998 avec l'AFAA et le FRAC de la Réunion pour une sculpture fontaine devant l'Ambassade de France au Zimbabwé, ou des commandes privées pour Jérôme Seydoux, une sculpture monumentale pour le cinéma multiplexe Pathé à Marseille.

Son travail explore le monde de l'enfance, son monde réel (le jeu, les jouets...) ou sa fantasmagorie. Il utilise le bronze comme média pour inscrire ces moments éphémères que sont les jeux dans l'histoire et la pérennité.

     
  Lien & source Le site officiel de Philippe Berry