> Accueil > Artistes > Gérard Delaval

Gérard Delaval

Gérard DELAVAL

Gérard Delaval est un artiste qui travaille en Bourgogne. Outre son activité de peintre, il entreprend également des aménagements plastiques de fêtes, de spectacles et effectue des performances ou des interventions dans la nature. Cette participation au sein du public est un aspect fantaisiste et ludique de son travail que reflète l’œuvre du Frac.

Celle-ci se compose de deux tableaux dont chacun est constitué de cinq panneaux légèrement inclinés. Cette succession régulière évoque selon Gérard Delaval, en une référence presque obligée, « des rangs de vigne dans l’espace ».

La relation à cette réalité paysagère correspond, plastiquement, à l’intérêt particulier que l’artiste a porté aux « principes dynamiques de construction horizontale/verticale ». Car, comme il l’écrit en 1985 : « Le jeu de ma démarche consistait à chercher la traduction d’un paysage, dans un cas par une lecture exclusivement verticale de l’œuvre, dans l’autre cas par une lecture horizontale ».

À la trame particulière du support correspond dans Chants d’alouette un rythme saccadé de signes chevauchant des bandes de couleur, dont l’alternance contrarie l’horizontalité des panneaux. Ces signes, éléments épars, semblent échappés d’un dessin initial. D’une certaine manière, ils pourraient rappeler les œuvres de Wassily Kandinsky, Composition IV, 1911, ou Dans le cercle noir, 1923, où les cernes libérés de la forme et de la couleur acquièrent leur propre autonomie. Mais chez Gérard Delaval, comme dans les œuvres d’Henri Matisse, Wassily Kandinsky, Paul Klee ainsi que Samuel Buri, Jean Manessier, la couleur et le dessin semblent perpétuellement se mêler en un accord qui communique une joie évidente de peindre.