> Accueil > Artistes > Gérard Deschamps

Gérard Deschamps

Gérard DESCHAMPS

Autodidacte, Gérard Deschamps a fréquenté très tôt les galeries d'art de la rue de Seine à Paris. Il expose dès 1955 à la Galerie Fachetti à Paris. Il abandonne alors la peinture à l'huile pour se tourner vers des collages incorporant des photos d’objets.

En 1957, Gérard Deschamps expose à la Galerie du Haut-Pavé à Paris ses 1ers tableaux faits de chiffons et plissages qui annoncent le Nouveau Réalisme. En 1960, il rencontre Hains et Villeglé. Il intègre officiellement le groupe des Nouveaux Réalistes en 1961, un an après sa fondation officielle.

Gérard Deschamps se spécialise dans les chiffons, les dessous féminins et les tissus d'essuyage industriels japonais envahissent ses ateliers. Ses compositions à base de dessous féminins lui vaudront d'être censuré à plusieurs reprises.

A partir de 1961, Gérard Deschamps expose des chiffons japonais et belges issus de la publicité, des nappes de cuisine en plastique, des patchworks... L’artiste utilise également des plaques de blindage et des enveloppes de métal qui servent à isoler les réacteurs d'avions, marquées par des irisations de chaleur.

En 1965, Gérard Deschamps développe les métaphores militaires et crée les «bananes» en grillage métallique plissé et coloré, qui mesurent jusqu'à 8 mètres de long et rappellent les barrettes de décorations militaires. Il invente les effets de moirage grâce à la superposition des grilles métalliques.

En 1970, Gérard Deschamps rompt avec le monde de l'art parisien. Son travail sera régulièrement présenté à partir de 1978 dans les expositions, et les galeries parisiennes et étrangères.

A partir de 1980, Gérard Deschamps présente des panoplies ludiques apparentées au Pop Art et réalisées à base d'assemblages de maillots de bain, de ballons, de planches à voile ou de skateboards.