Accueil Artistes Musées Galeries Nous contacter
 

 

  Daniel DEZEUZE  
     
  Naissance 1942
  Lieu Alès
  Etudes Beaux-Arts, Montpellier
  Courant Support-Surface
  Lieu de travail Sète
  1ère exposition 1963
     
 

Dans les années 60, Daniel Dezeuze traite les notions de vide et d'espace en exposant des châssis nus, sans toile et non accrochés. Parfois ceux-ci sont peints, teinté ou recouverts d'une couche de plastique. La déconstruction et l'illusion sont également au centre de son travail.

En 1970, Daniel Dezeuze est membre fondateur du mouvement Support-Surface et collabore à la revue Peinture, Cahiers théoriques.

L'artiste réalise des découpages de tarlatanes colorées, de bitume, de rubans adhésifs et de feutre. A la fin des années 80, Daniel Deleuze sculpte sur la base de bois calciné, découpé et peint. Il réalise également des assemblages d'objets.

En parallèle, Daniel Dezeuze utilise la craie, le pastel et la mine de plomb pour réaliser une série de dessins. Sur ce sujet, il dit que ce travail est "une compensation quelque part d'un désir de picturalité, il n'y a pas de doute".

Sa sculpture Confidence est installée dans le jardin des Tuileries en 2000.

     
  Il a dit
"Beaucoup d'artistes travaillent sur le foisonnement de l'image, d'autres sur son caractère d'apparition énigmatique. Les uns sont plutôt sociologues, les autres plutôt philologues. Pour moi, le dessin est du côté d'une philologue jouissive où l'on dégage les strates entassées pour le simple plaisir de faire circuler de l'air frais."
     
  Expositions

2002 - Nefs et polychromies, La Chaufferie, Strasbourg
2001 - Wexner Center for the Arts, Colombus
1991 - ENSBA, Paris
1986 - Galerie des Arènes, Nîmes
1980 - Musée d'Art et d'Industrie, Saint-Etienne

     
  Sources & liens

Le site de Daniel Dezeuze
Daniel Dezeuze sur Vasistas
Nouveau dictionnaire des artistes contemporains, Pascale Le Thorel, Ed. Larousse