ALAIN DUCHESNE


Alain Duchesne est un artiste inclassable, au parcours singulier riche d’un double regard d’expert en manipulation d’images et de poète.

Hors-champs, certes, ce plasticien expérimenté l’est, puisqu’il ne se décide à montrer son travail qu’après l’avoir longtemps fait décanter au travers des filtres de ses expériences humaines et techniques. Et pourtant ! Force est de constater la cohérence de son discours esthétique qui, au-delà de sa séduction formelle nous invite à regarder l’envers du décor. Duchesne est un artiste qui dit des choses fondamentales avec des moyens percutants.

Issu de sa longue expérience de directeur artistique dans la publicité, comme de sa poétique fragile et parfaitement assumée, sa narration interpelle immédiatement nos sens, les faisant parfois grincer, pour nous inviter à une réflexion de fond sur l’image, le travail, l’homme consommateur et consommable. Son propos d’ensemble nous invite à nous interroger sur l’instrumentalisation et la souffrance de l’homme, depuis la question de son exploitation rentable et jusqu’à sa solitude lorsqu’il s’éveille et se refuse à consommer les idées prêt-à-porter de la société communicante pour affronter ses blessures et sa mort.

Et c’est à travers un corpus impressionnant de médiums et un fil conducteur, celui de la beauté terrible symbolisée par de « sublimes épines » qui prennent possession de chaque pièce, qu’il décline en différentes séries cette thématique à la fois engagée et personnelle. L’efficacité de son discours doit beaucoup à la perfection de sa mise en œuvre en soulignant l’extraordinaire paradoxe entre la gravité du propos et la séduction de l’objet finalisé.

Né en 1951, Alain Duchesne travaille et vit à Paris.