> Accueil > Artistes > Francisco Goya

Francisco Goya

Francisco GOYA

Francisco Goya est considéré comme l’un des précurseurs du modernisme, l’art du XXe siècle. Dans ses œuvres apparaissent d’étranges personnages, parfois sinistres parfois ridicules, dans les situations les plus invraisemblables. Ce grand maître de la représentation moderne du grotesque a inspiré d’innombrables artistes au cours du XXe siècle dont Redon et Ensor. Même si la façon dont Goya, Redon et Ensor font appel aux motifs grotesques diffère profondément.

Entre 1767 et 1771, Goya quitte Madrid pour la France, puis l'Italie. En juillet 1773, Francisco Goya épouse Josefa Bayeu, la soeur de Francisco Bayeu et s'installe à Madrid. En 1775, Bayeu procure à Goya une importante commande, à Madrid : des cartons pour la Manufacture Royale de Santa Barbara.

Goya est nommé peintre du Roi d'Espagne. En 1790, Goya est éloigné de la cour, où il perd ses protecteurs. En 1797, Goya abandonne sa charge de directeur de la peinture à l'académie de San Fernando, pour des raisons de santé. Il commence à graver les "Caprices", puis peint la coupole de la chapelle royale de San Antonio de la Florida.

Goya, peintre de la cour espagnole à Madrid, était un disciple du classicisme en matière artistique et souscrivait aux idéaux intellectuels des Lumières. Des êtres maléfiques jouent un rôle proéminent dans des scènes où l’artiste se gausse de la superstition.

Mais les scènes dans lesquelles l’artiste jette un regard pessimiste sur la corruption et les horreurs de son époque affichent parfois un aspect étonnamment grotesque.