> Accueil > Artistes > Fred Herzog

Fred Herzog

Fred HERZOG

Fred Herzog photographie principalement Vancouver depuis son arrivée au Canada de l’Allemagne en 1953. Son utilisation de la couleur était inhabituelle pour l’époque, même si cela ne fut noté que par la suite. Ce n’est que quatorze ans après son arrivée au Canada, lorsqu’il participa à une exposition de groupe à la Vancouver Art Gallery, qu’il exposa dans le contexte d’une galerie. Il a travaillé comme photographe médical pendant toute sa carrière et a enseigné la photographie à l’université de la Colombie Britannique.

S’inscrivant dans la tradition de la photographie documentaire, le travail de Fred Herzog, découvert au Canada à la fin des années 60 seulement, a provoqué à l’époque la surprise avec l’utilisation rare et audacieuse des couleus vives. L’approche en couleur tous les aspects de Vancouver a contribué à la puissance visuelle de cette oeuvre considérable.

Dans la lignée de Walker Evans, Fred Herzog a passé plus de 50 ans à construire ce travail en déambulant dans les rues de Vancouver, son appareil à la main, posant son regard sur les gens, les lumières, l’architecture, les projets d’expansion mais aussi sur les zones en marge des splendeurs du centre ville: terrains abandonnés, friperies, gargotes, foule de gens dans le quartier chinois etc...

«Une sensibilité qui se situe à la fois en dedans et en dehors de l’espace psychique de la ville - ces images présentent la ville comme un site de tradition et de changement, de collection et de dispersion, de production, de dépense, et d’aliénation» (Grant Arnold)