> Accueil > Artistes > Yves Klein > 1962

yves klein

Yves KLEIN

1962 :

Le dimanche 21 janvier se déroule le mariage d'Yves Klein et Rotraut à Paris. La mise en scène, organisée par l'artiste dans tous les détails, comporte la présence de chevaliers de l'ordre de Saint Sébastien en grande tenue et la diffusion de la Symphonie Monoton-silence. Après celle-ci, une réception a lieu à La Coupole, suivie d'une soirée dans l'atelier de Larry Rivers (impasse Ronsin).

Le 26 janvier, il cède une Zone de sensibilité picturale immatérielle à Dino Buzzati à Paris. En février, Yves Klein prépare des moulages d'Arman, de Martial Raysse et de Claude Pascal pour réaliser des Portraits reliefs. Seul celui d'Arman sera achevé.

Le 4 février, il cède une zone de sensibilité picturale immatérielle à Claude Pascal et une autre le 10 février à Michael Blankfort, à Paris. En mars, Yves Klein réalise le Store-poème, avec Arman, Claude Pascal et Pierre Restany (œuvre réunissant des Allures d'objets d'Arman, des Anthropométries de Klein, un poème en prose de Claude Pascal et un texte de Restany). Le 7 mars ouvre «Antagonismes 2, l'objet» au Musée des Arts décoratifs de Paris. Yves Klein présente le Store-poème, le Rocket pneumatique et deux panneaux sur l'architecture de l'air réalisés en collaboration avec Claude Parent et Roger Tallon. Le 30 mars, Yves Klein se fait photographier par Harry Shunk allongé en dessous de "Ci-gît l'espace".

En mai, Yves Klein se rend au Festival de Cannes. Le 12 mai, il assiste à la 1ère représentation de Mondo Cane de Gualtiero Jacopetti. Le détournement dérisoire de son travail dans le film le blesse profondément. La scène qui lui était consacrée avait été coupée, le montage arrangé, la bande sonore de la Symphonie Monoton-silence remplacée par une chanson populaire. Le soir, Yves Klein a une 1ère crise cardiaque.

Le 6 juin, Yves Klein meurt d'une crise cardiaque, à son domicile, 14 rue Campagne-Première. Yves, fils de l'artiste, naît le 6 août à Nice