> Accueil > Artistes > Claude Lévèque

Claude Leveque

Claude LEVEQUE

Acteur majeur de la scène contemporaine française et internationale, Claude Lévêque conçoit l'art comme un reflet de la société.

Longtemps apparenté à la veine punk, Claude Lévêque rejette l'acceptation aveugle de l'ordre établi. Son travail, original et ingénieux, est basé sur l'utilisation de l'image, du son et de la lumière. Ses oeuvres, véritables parcours initiatiques, proposent au public de découvrir le réel sous un angle subjectif et nouveau. “J’amène les gens dans un espace de circulation sans qu’ils soient dans une position statique ou contemplative. Ils sont les propres acteurs de la scène proposée.”

De Claude Lévèque on peut noter des œuvres importantes comme “Ende” à la Galerie Yvon Lambert de Paris ou encore “Le Meilleur des mondes” à la Passerelle de Brest, Let's Dance à la fondation Miró de Barcelone, ou Reconstruire la fenêtre à la Rice gallery de Tokyo. Il participe à des biennales comme celle de Lyon ou de La Havane en 2003.

Claude Lévèque privilégie le travail in situ, bien qu'il ait souvent travaillé sur le terrain des objets, ses choix se penchent vers la création d'espaces et d'atmosphères. L'outil privilégié de l'artiste reste l'environnement quotidien. À travers des installations l'artiste recherche à voir, regarder le réel autrement...

Pour “La maison des mensonges” qu'il expose au Musée d'art contemporain de Marseille (2006), il n'hésite pas à se balader chez des détaillants de mobilier comme IKEA pour découvrir des objets qu'il utilise tel quel dans les atmosphères qu'il crée.

En 2006, dans le cadre de l'exposition «Walt Disney» au Grand Palais de Paris, l'une de ses œuvres a été refusée car jugée "irresponsable" par Dominique Païni, le commissaire de l'exposition. Cette œuvre associe un Mickey Mouse en tubes de néons avec la phrase Arbeit macht frei, telle qu'elle était inscrite par les nazis à l'entrée du camp de concentration d'Auschwitz.

Représenté par la Galerie Kamel Mennour située à Paris, Claude Lévèque représente la France lors de la 53ème édition de la Biennale de Venise en 2009.