RENÉ MAGRITTE

1898 - 1967

Courant : Surréalisme


Fortement marqué par des événements survenus lors de son enfance, Magritte gardera toute sa vie le goût du mystère. Ce sentiment est selon l’artiste le plus naturel et le plus intéressant. Il éprouve celui-ci pour la 1ère fois en contemplant une caisse, dont il ignore le contenu, près de son berceau. Cette caisse mystérieuse apparaîtra dans certains de ses tableaux.

Le 2ème événement fort est la mort de sa mère, retrouvée quelques jours après son suicide le visage recouvert par sa robe de chambre. Cette image est d'ailleurs présente dans beaucoup de ses tableaux. De plus, cette notion de mal de vivre de la mère vers son fils est présente dans plusieurs œuvres de Magritte.

Magritte fréquente l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles en 1916 et 1917, où il suivra les cours du peintre Constand Montald. Il rencontre alors Mesens et Marcel Lecomte qui l’introduisent dans le milieu Dada. Cherchant son style, Magritte commence à peindre d’une manière futuriste tendant à l'abstraction. Il travaillera comme graphiste aux usines de papiers peints Peeters-Lacroix, qu'il quitte pour vivre de travaux publicitaires.

Il rencontre Georgette en 1914. Elle deviendra, quelques années plus tard, sa femme et sa muse.

Sa découverte de l'oeuvre métaphysique de Giorgio de Chirico est une révélation décisive. Il a l'impression que ces tableaux, surtout Le chant d'amour, sont de la véritable poésie. Dès lors, Magritte s'attache à mettre également de la poésie dans ses peintures.

En 1926, il peint Le jockey perdu qu'il considérait lui-même comme le point de départ de son œuvre surréaliste. A partir de ce moment, l'artiste nous fait comprendre que l'on n'entrevoit de la réalité que le mystère de cette réalité.

En 1927, Magritte rencontre Breton et fréquente le mouvement des surréalistes parisiens même s’il n'adhèrera jamais totalement à leurs idées. Il rentre à Bruxelles en 1930 et connaît désormais une renommée internationale.

René Magritte meurt d’un cancer en 1967 à Bruxelles après avoir peint plus de 1000 tableaux.


Citation de Magritte :

"Un peintre ne peint pas pour mettre de la couleur sur une toile, comme un poète n'écrit pas pour mettre des mots sur une feuille."


--------------------