> Accueil > Artistes > McDermott/McGough

Mac Dermott Mac Gough

David McDermott / Peter McGough

David McDermott et Peter McGough se sont rencontrés au début des années 1980 dans le milieu de la scène artistique new-yorkaise. Proches de Julian Schnabel, ayant fréquenté Andy Warhol et Jean-Michel Basquiat, ils prennent rapidement part à l'effervescence de la scène artistique new-yorkaise de l'époque.

Refusant de souscrire à la «théorie biblique du temps linéaire» et donc de se laisser enfermer dans le cadre contemporain du temps, McDermott & McGough en dépassent les frontières et en rejettent le principe de divisibilité chronologique. Ils considèrent que toutes les époques coexistent dans le même temps, établissant un lien simultané entre passé, présent et futur.

Ils choisissent ainsi de vivre pleinement dans l'époque qui leur convient le mieux : l'époque victorienne, entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle. Ensemble, ils mènent des «expériences sur le Temps» à New York et à Dublin. Vivant et travaillant dans des intérieurs équipés uniquement d'objets authentiques du siècle dernier, vêtus de fracs et guêtres chinés ça et là, ils se présentent comme de véritables dandies, avec la même élégance et le même esprit d'impertinence.

Comme leur mode de vie, l'œuvre tant photographique que peint de McDermott & McGough illustre ce refus total de vivre dans notre «présent». Leur constant souci d'authenticité se retrouve dans les sujets et styles qu'ils ressuscitent, dans l'antidatation de leurs œuvres en conformité avec la scène représentée, comme dans les techniques et supports de leur création : peintures à l'huile sur toile de lin, photographies prises avec un appareil début de siècle, tirages cyanotype, palladium ou gomme bichromatée...

David McDermott est né en 1952 à Hollywood (Californie), il étudie de 1970 à 1974 à l'Université de Syracuse à New York. Peter McGough est né en 1958 à Syracuse et fait ses études en 1976 dans la même université. Leurs chemins ne se sont néanmoins jamais croisés avant qu'ils n'habitent tous les deux à New York City quelques années plus tard.

Parmi les expositions majeures retraçant leur travail on trouve : celle du Frankfurter Kunstverein en 1986 et le Whitney Biennale, New York, en 1987, 1991 et 1995. En 1997, ils ont présenté une rétrospective au Provincial Museum voor Moderne Kunst à Oostende en Belgique. Ils vivent et travaillent à New York et à Dublin.