> Accueil > Artistes > Lee Miller

Lee Miller

Lee MILLER

Lee Miller qui fut considérée comme l’une des femmes les plus belles de son époque, commence sa carrière à New York comme mannequin vedette de Vogue puis devient très vite la muse de nombreux photographes tels que Steichen, Man Ray, Horst P. Horst, Hoyningen-Huene…

En 1929, Lee Miller s'installe à Paris et devient assistante, modèle et compagne de Man Ray. Son succès l'encourage à devenir photographe. Elle réalise alors des portraits, des photographies de mode et dans la mouvance surréaliste des solarisations — procédé popularisé par Man Ray.

En 1932, Lee Miller quitte Man Ray, retourne à New York, ouvre son propre studio. Elle connaît le succès grâce à ses portraits raffinés, et à ses photographies de mode et publicitaires.

Au début des années 1930, Lee Miller épouse un riche égyptien, s'installe au Caire et photographie le désert, les monastères, les ruines... d'Égypte. En 1937, lors d'un séjour à Paris, elle rencontre le peintre anglais Roland Penrose, qui deviendra son second mari. Elle renoue alors avec les surréalistes et photographie principalement en Roumanie.

Lee Miller s’installe à Londres où elle rejoint Roland Penrose. Elle collabore à Vogue et devient correspondante accréditée par l'US Army. C’est la seule femme correspondante de l'armée américaine à couvrir la guerre et ses conséquences en Europe. Ses photographies sur la libération des camps de concentration de Buchenwald et Dachau sont publiées dans l’édition américaine de Vogue en juin 1945.

Lee Miller épouse Roland Penrose. Elle continue à travailler pour Vogue et contribue aux biographies que son mari consacre à Picasso, Man Ray et Tàpies. Elle réalise alors quelques-uns des plus beaux portraits d'artistes de cette période.

À partir de 1948, elle cesse progressivement toute activité photographique.