JOAN MIRO

1893 - 1983

Courant : Surréalisme


Joan Mirò réalise ses premiers dessins en 1901. Son père l’incite à poursuivre des études commerciales. En 1907 il entre à l'école de commerce de Barcelone. Cependant, Miró continue de s'intéresser à la peinture, et assiste aux cours de l'école des beaux-arts de Barcelone.

De 1910 à 1911, Mirò travaille dans une droguerie, puis dans une entreprise de construction et de produits chimiques. En 1912, il s’inscrit à l'Académie Gali et se consacre à l’art, sa véritable passion. Il rencontre le céramiste Artigas, le peintre Ricart, et découvre la peinture cubiste lors d'une exposition à Barcelone. En 1914, Mirò loue avec Ricart un petit atelier dans le centre de Barcelone. Il effectue ensuite son service militaire entre 1915 et 1917.

Mirò réalise sa 1ère exposition en 1918 à la galerie Dalmau à Barcelone. Il expose 64 tableaux et dessins. En 1919, Mirò se rend à Paris où il fait la connaissance de Pablo Picasso, de Jean Arp et d'André Masson. Il retourne à Paris en 1921. Il loue l'ancien atelier du sculpteur catalan Gargallo, au 45 de la rue Blomet. Il connaît alors une période de grande pauvreté.

En 1923, Mirò participe à une exposition sur "La peinture surréaliste". Il se lie alors au groupe surréaliste. En 1926 il collabore avec Marx Ernst aux décors de Roméo et Juliette ( Ballets Russes de Diaghilev). En 1929, Mirò épouse Pilar Juncosa à Palma de Majorque. Le couple s'installe à Paris. Mirò aura une fille, Maria Dolorès, en 1931. Il réalise ses Constructions, œuvres en trois dimensions faites de bois, de fer, d’objets de rencontre découpés et assemblés qui annoncent ses sculptures. En 1933, il fait la connaissance de Kandinsky.

Durant la guerre civile d'Espagne, Mirò est contraint de fuir l’Espagne. Il voyage beaucoup et se rend à Londres, en Hollande, Belgique et Etats-Unis. En 1940, Mirò commence les travaux de céramique, à Barcelone, avec son ami Llorens Artigas. La sculpture prend de plus en plus de place dans l'art de Miró : il réalise ses 1ères sculptures en bronze et en terre cuite.

En 1956, Mirò s'installe à Palma de Majorque, où son ami l'architecte Sert lui a construit une villa. La même année, il vend la maison familiale de Barcelone. Il commence les peintures murales pour le siège de l'Unesco, à Paris.

Dès les années 60, Mirò est célébré universellement comme l'un des grands artistes contemporains. En 1964, inauguration de la Fondation Maeght à Saint-Paul. Le labyrinthe de cette Fondation est décoré de céramiques et de sculptures de Miró. En 1976 a lieu l’inauguration de la Fondation Joan Miró à Barcelone. Il y a fait don de 5000 de ses dessins.

Mirò meurt à 91 ans le 25 décembre 1983. Il est enterré au cimetière de Barcelone. Peintre, céramiste, sculpteur, l’oeuvre de Joan Miró est immense. Tout au long de sa vie, il a revendiqué une totale liberté et a échappé ainsi à toute convention cubiste, surréaliste et abstraite qui auraient pu l’enfermer.


--------------------


Lien : Galerie Lelong