PIET MONDRIAN

1872 - 1944

Courant : Art Abstrait


Très tôt, à l’exemple de l’un de ses oncles peintre, Pieter Mondriaan se veut peintre et uniquement peintre, malgré le désaccord de son père. Pour imposer sa vocation et financer ses études, il accepte d’enseigner le dessin dans des écoles primaires et secondaires.

En 1893, il s'inscrit aux cours de peinture de l'Académie de Beaux-arts d'Amsterdam et peint principalement des paysages. Mais ces pratiques ne satisfont guère sa curiosité et il se lance dans une quête, qui n’aboutira que plus de vingt ans après, sur ce que doit être la peinture.

Piet Mondrian - Art Abstrait

Durant cette grande période de tentatives et d’incertitudes, Mondrian essaie tous les styles picturaux classiques et modernes, du réalisme le plus parfait au Fauvisme qu’il emprunte à son compatriote installé à Paris, Kees Van Dongen. Mais il passe aussi par le symbolisme, l’impressionnisme, le pointillisme, tout en réalisant de nombreuses peintures ésotériques qui illustrent des préceptes tirés de la théosophie, à laquelle Mondrian adhère à partir de 1900.

Il s’installe en 1912 à Paris où il découvre les recherches récentes de peintres cubistes, lesquels, s'interrogeant sur la traduction de l'espace dans la surface d'une toile, expérimentent les limites de l’Abstraction. Mondrian s’engouffre dans cette voie en travaillant sur les réseaux de lignes noires qui, chez les cubistes, permettaient de cimenter les diverses facettes de la réalité.

En 1914, tandis qu'il est en vacances dans la campagne hollandaise, à Domburg, la guerre le surprend et le contraint à rester dans son pays. Il met alors à profit les leçons apprises à Paris et aboutit en 1917 à son mode de composition qui donne à voir, à la manière d’une formule mathématique, ce qui selon lui constitue l’essence des choses: une peinture de lignes orthogonales sur fond blanc, avec des couleurs primaires qui remplissent certaines sections.

Jusqu’à sa mort, en 1944, il travaille à partir de ce vocabulaire qu’il désigne sous le terme de néo-plasticisme.


--------------------