> Accueil > Artistes > Jacques Noel

Jacques Noel

Jacques Noël

Jacques Noël, né à Ivry-sur-seine en 1924, et mort le 18 juillet 2011, était un décorateur français de théâtre et un peintre. Ancien élève de l'École Boulle, il a signé depuis 1946 plus de 400 décors (ainsi que les costumes et souvent les affiches) pour les petits et grands théâtres, du théâtre de la Huchette à l'Opéra Garnier, sans parler des grandes scènes d'Europe et du monde. De Samuel Beckett à Shakespeare en passant par Jacques Audiberti, Roland Dubillard, Molière, Marcel Aymé ou François Billetdoux, il a travaillé dans tous les genres, du théâtre dit d'avant garde au classique, en passant par le boulevard, le ballet et l'opéra.

Il a travaillé notamment avec Jean-Louis Barrault, Roger Blin, Jean-Marie Serreau, André Barsacq, Jacques Mauclair parmi bien d'autres, et pour le ballet : Jean Babilée, Janine Charrat, Derrick Mendel, le Harkness Ballet de New York.

Grâce à sa maitrise du décor souvent à transformation et son univers très personnel, il a été le décorateur attitré, dès le debut, de la majorité des créations d'Eugène Ionesco ainsi que celui depuis toujours de tous les spectacles de Marcel Marceau. Peintre, graveur, il est aussi l'illustrateur de nombreuses œuvres littéraires telles que Chroniques Martiennes de Ray Bradbury, le Cabinet des Fées, ou la Création des Animaux de Jules Supervielle.

Il est également Chevalier des Arts et Lettres, Grand Prix du Théâtre du Ministère de la Culture 1969, Molière du décorateur scénographe 1996.

- - - - - - - - - -

"Jacques Noël a monté les décors pour toutes mes pièces. Ce fut une grande chance pour moi. Il sait créer un désert illimité sur deux mètres carrés; je l'ai vu, avec trois bouts de bois, deux oripeaux, un vieux fauteuil, un tabouret, installer un magnifique salon de grand style; il trouve le moyen de construire, sur une scène exiguë et très basse de plafond, une cathédrale plus haute, plus large, plus profonde que Notre-Dame de Paris. Les difficultés l'aident, l'impossible lui tend la main.

Ce n'est pas un magicien : il n'a d'autre sorcellerie que son intelligence, la puissance de son imagination, la précision de sa pensée artistique, la faculté de s'adapter à tous les textes et à tous les plateaux, la connaissance innée des lois de l'architecture scénique, car, chez lui, l'intelligence se marie avec l'instinct.

Il comprend admirablement, infailliblement, les pièces dont on lui propose de faire les décors et voit tout de suite ce qui convient : ceux-ci sont la traduction visuelle, le commentaire exact, l'amplification matérielle la plus juste de celles-là. De cette façon, tout décor de Jacques Noël suggère, oriente la mise en scène. Il peut sauver un spectacle.

L'homme lui-même est d'une gentillesse exquise. Malgré tous mes efforts répétés, - non prémédités, il est vrai - je n'ai jamais réussi à le mettre en colère. C'est son seul coté décourageant."

Eugène Ionesco


> Le site web de Jacques Noël