> Accueil > Artistes > Auguste Rodin

Auguste Rodin

Auguste RODIN

A la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, Rodin est au faîte de sa gloire. Les nombreuses expositions qui lui sont consacrées à l'étranger constituent un baromètre précis de son aura. Il expose ainsi régulièrement en Allemagne, Autriche et Belgique à partir des années 1890.

En 1900, son exposition (à l’occasion de l’exposition universelle de Paris) du pavillon de l'Alma à l'immense retentissement, précède une série d'expositions personnelles à travers l'Europe : Dresde et Venise en 1901 ; Prague en 1902 ; Düsseldorf, Dresde, Weimar, Leipzig en 1904. Partout, il fascine les jeunes artistes qui tous ont une période rodinienne.

Pour la génération de sculpteurs apparue dans les années 1890, qui se heurtent aux conventions académiques et à l'agonie du réalisme, Rodin apparaît comme celui qui a redonné vie à leur art. Les 1ères oeuvres de Joseph Bernard, Gaudier-Brzeska, Brancusi, Picasso ou Zadkine, reflètent l'influence indéniable du maître. Bien plus, certains travaillent pour lui : Bourdelle, Brancusi, Maillol, Pompon...

En 1883, Rodin fait la connaissance de sa brillante jeune élève et muse Camille Claudel alors âgée de 19 ans, qui partage son atelier et participera activement entre autres à la création du monument “Les Bourgeois de Calais”. Ils entretiennent une relation artistique et amoureuse passionnée pendant plusieurs années. Rodin refuse les demandes de mariage de Camille qui sombre progressivement dans la démence.

En 1906, “Le Penseur” est placé devant le Panthéon de Paris et Rodin s'installe à l'Hôtel Biron en 1908 que Rilke lui fait découvrir (actuel Musée Rodin).

En 1913, Camille Claudel est internée et décédera 30 ans plus tard malheureuse, misérable et rejetée de tous.