NIKI DE SAINT PHALLE

1930 - 2002

Courant : Nouveau Réalisme


Plasticienne, peintre, sculpteur et réalisatrice de films, Niki de Saint Phalle, a débuté sa carrière comme mannequin et comédienne.

N’ayant pas suivi d'enseignement artistique, elle a commencé à peindre en 1952. Niki de Saint Phalle s’est révélée au grand public en 1961 avec «Les tirs», installations durant lesquelles les spectateurs tirent sur des poches de couleurs qui en éclatant éclaboussent des formes de plâtre.

En 1960, elle devient membre du groupe des Nouveaux Réalistes et par la même occasion incarne le lien entre les mouvements d'avant-garde français et américains.

Niki de Saint Phalle explore la représentation artistique du rôle de la femme et réalise des poupées grandeur nature, femmes plantureuses et colorées en grillage, papier mâché et polyester. Ces femmes prennent progressivement consistance et deviennent «les Nanas».

En 1966, elle réalise «Hon» avec l'aide de Jean Tinguely, qui deviendra son mari en 1971, une femme de 20 mètres de longueur sur 10 de hauteur, couchée sur le dos avec les jambes entrelacées au Moderna Museet de Stockholm. Les visiteurs pénètrent la sculpture par l'entrejambes. À l'intérieur, ils peuvent découvrir plusieurs pièces réalisées par l'artiste.

La collaboration artistique entre Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely produira notamment le «Cyclop» à Milly-la-Forêt, la «Fontaine Igor Stravinsky» à Paris et le «Jardin des Tarots» en Toscane.

Engagée dans l'association AIDS, l'artiste est décédée en 2002 des suites d'une maladie respiratoire liée aux vapeurs toxiques inhalées durant la préparation de ses oeuvres.


--------------------