YVES TANGUY

1900 - 1955

Courant : Surréalisme


En 1908, le père d’Yves Tanguy meurt. Son frère Henri est tué durant la 1ère guerre mondiale. En 1918 Yves Tanguy devient élève officier de la marine marchande. Il aimera à revenir séjourner dans la région de Locronan où il explore les criques désolées. Au lycée, Yves Tanguy a pour condisciple Pierre Matisse, fils d’Henri Matisse, avec lequel il nourrit une solide amitié et qui deviendra plus tard son galeriste.

Yves Tanguy rencontre Jacques Prévert en 1920, au cours de son service militaire à Lunéville. Ce dernier lui fait découvrir les toiles métaphysiques de Chirico et le travail de Max Ernst.

Yves Tanguy

En 1922 ,Yves Tanguy revient à Paris où il vit alors de petits métiers comme livreur aux halles, ou conducteur de tramway. Il mène une vie d'errance avec Jeanne Ducrocq, qu’il épousera en 1925, allant d'un petit hôtel à un autre et déménageant parfois à la cloche de bois.

En 1923, Tanguy aurait aperçu, dans la vitrine d'une galerie, un tableau de Giorgio de Chirico "Le cerveau de l'enfant" qui le décide à devenir peintre. Il expose pour la 1ère fois trois dessins dans un Salon en 1925 et fait la connaissance d'André Breton. Lors de cette rencontre, il a la surprise de retrouver l'œuvre de Chirico (aperçue en 1923) exposée chez Breton. Envoûté par la personnalité de ce dernier, il adhère aussitôt au mouvement surréaliste.

En 1927, il réalise sa 1ère exposition personnelle à la Galerie Surréaliste à Paris (ouverte en 1926 par Roland Tual). Ses peintures, héritant de l’univers de Giorgio de Chirico, présentent un monde qui semble flotter entre le milieu sous-marin et le milieu terrestre.

En 1933, Yves Tanguy participe à plusieurs expositions surréalistes collectives à Paris et Bruxelles. «A son obsession de la ligne d'horizon, apparue dans les années 30, s'ajoute à partir de 1940 une dimension verticale qui semble correspondre à son exil volontaire aux Amériques».

En 1938, au Salon des Surindépendants, Yves Tanguy découvre les tableaux de l'artiste américaine Kay Sage. Après la déclaration de guerre de 1939, Tanguy rejoint l’artiste Kay Sage à New York. Son ancien ami Pierre Matisse devient son galeriste attitré. Yves Tanguy et Kay Sage se marient en 1940.

En 1944 Yves Tanguy participe à l'exposition "Art in progress" au MOMA de New York. Cette exposition lui vaut une grande notoriété. A la fin de la guerre, l’artiste décide de rester aux Etats-Unis, et obtient la nationalité américaine en 1948. Il ne reviendra en Europe qu'en 1953 pour des expositions à Rome et à Milan puis à Paris.

Yves Tanguy meurt en 1955 à Waterbury (Connecticut). En juin de la même année, le Museum of modern art de New York lui consacre une rétrospective. Le 8 janvier 1963, 8 ans plus tard, Kay Sage met fin à ses jours après avoir terminé le recueil des œuvres d'Yves Tanguy.


--------------------

Oeuvres importantes :

- Extinction des lumières inutiles (1927, New York, MoMA)

- Maman, Papa est blessé (1927)

- La Tour de l’Ouest (1931, Winterthur, Kunstmuseum)

- Jour de lenteur (1937, Paris, musée national d’Art moderne, Paris)

- Jours de paresse (1937, musée national d'Art moderne, Paris)

- Le Diapason de satin (1940, New York, Metropolitan Museum)

- Le Palais aux roches de fenêtres (1942, Paris, musée national d’Art moderne)

- Indefinite Divisibility (1942, Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, NY)

- Multiplication des arcs (1954, musée d'Art moderne, Paris)