> Accueil > Artistes > Mark Wallinger

Mark Wallinger

Mark WALLINGER

En général Mark Wallinger incarne l'être humain lui-même, il se montre en autoportrait, que ce soit en aveugle circulant sur un escalier roulant dans Angel ou déguisé en ours dans la Neue National Galerie de Berlin, conçue par Mies van de Rohe.

S'il privilégie la vidéo ou les objets, il présente aussi une installation picturale autour du moi : « I ». Le I en majuscule noire sur fond blanc dans différents types graphiques intitulé Self Portrait.

«State Britain», pour lequel il a remporté le Prix Turner 2007, est la réplique exacte d'un campement installé depuis le 2 juin 2001 face au parlement à Londres par Brian Haw, un militant pacifiste ayant dénoncé la situation des enfants victimes des sanctions économiques de l'ONU contre l'Irak. Le jury a salué «l'immédiateté, l'intensité viscérale et l'importance historique» de l'oeuvre. «Ce travail associe une déclaration politique audacieuse avec le talent artistique pour formuler les vérités humaines fondamentales».

Son travail offre une vision extraordinaire de l'état de l'homme d'aujourd'hui. Partagé entre enfer et paradis, peuplé de fantômes, circulant dans le désarroi, alors que seule l'obstination de ceux qui paraissent fous semble avoir un impact sur le cours des choses. Mark Wallinger met en espace une vision shakespearienne du monde contemporain dans tout ce qu'il a d'absurde et d'incompréhensible.

Mark Wallinger a représenté la Grande-Bretagne à la Biennale d'art contemporain de Venise en 2001.