KMSKA, Anvers

Une collection inégalable de peintures, dessins et gravures grotesques de la main de Goya, Redon et Ensor, voilà ce que le Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers vous propose dans son exceptionnelle exposition printanière.

La rétrospective s’appuie tant sur les similarités que sur les différences qui caractérisent ces grands maîtres. Elle contient des œuvres en provenance de musées et de collections particulières belges, enrichies par des prêts de musées étrangers tels que le MoMA de New York, le Musée d’Orsay de Paris et le Museo del Prado de Madrid.

Francisco Goya a peint et dessiné et nombreux démons, sorcières et fous, dans un mélange de compassion, d’amusement et d’horreur. Le peintre belge James Ensor, que l’on connaît surtout comme le peintre des masques, se gausse de tout et de tous dans ses œuvres grotesques et caustiques. Ses caricatures cyniques tournent aux scènes expressionnistes et même parfois hilarantes.

Les œuvres d’Odilon Redon paraissent sérieuses et symboliques, mais l’artiste affichait une prédilection pour des sujets étranges, comme des amibes à tête humaine, des fœtus, des yeux écarquillés. Ses œuvres trahissent l’influence de l’écrivain Edgar Allan Poe. A y bien regarder, ces trois artistes ont beaucoup plus de similarités que de différences. James Ensor prisait Redon en secret, et tous deux admiraient les œuvres de Goya. Qui plus est, tous trois sont considérés comme les précurseurs du modernisme.

Les œuvres que le Musée réunit seront présentées dans un concept scénographique oppressant, qui vous plongera d’emblée dans l’atmosphère. Pour la première fois depuis 1983, vous pourrez voir la grande collection d’Ensor appartenant au Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers.