Magasin Grenoble - Pietro Roccasalva

MAGASIN, Grenoble

L’exposition de Pietro Roccasalva au MAGASIN sera la première grande exposition rétrospective de l’artiste italien en France. Elle rassemblera une quarantaine de pièces et d'installations créées durant cette dernière décennie ainsi qu'une nouvelle pièce produite pour l'occasion.

Les multiples obsessions iconologiques de Pietro Roccasalva, empruntées au registre du cinéma, de la musique ou encore de l'art, sont développées dans des installations complexes - des "tableaux vivants" ou "situazione d'opera". Les éléments qui les constituent sont pensés comme des personnages de théâtre qui jouent leur part d'une partition en développement continu.

La peinture semble seule enraciner au plus profond la pratique de l'artiste dont elle est tout à la fois le point de départ et l'achèvement après s'être habillée en sculptures, installations, travaux digitaux, dessins, films, performances et tableaux vivants.

L'artiste regroupera les oeuvres sélectionnées de salle en salle selon un principe de mise en abîme processuelle qui fonde son travail ; quand une oeuvre semble naître de la structure interne de celle qui la précède et qu’elle cite tout en laissant une porte ouverte à ce qui n’a été jamais été, comme une «potentialité» pure. Il contournera ainsi l'écueil d'une exposition soit chronologique, soit thématique pour privilégier les liens et les connections que les oeuvres entretiennent entre elles.

Le titre de l'exposition “The Unborn Museum” est un oxymore. Il fait référence à un « monde intermédiaire » qui se situe entre les oeuvres d'art ou le musée comme lieu de mémoire où les restes d'un processus sont déposés et une dimension potentielle qui, en tant que telle, contient d'autres processus non-nés. « The Unborn Museum » est ainsi le lieu paradoxal pour la mémoire d'un «reste» qui n'a jamais été.

L’exposition de Pietro Roccasalva bénéficie du soutien de la David Kordansky Gallery - Los Angeles, de Carlo Bronzoini Vender et Tanya Traykovski, de la galerie Zero... - Milan, de Mottahedan Projects-Dubai, de l’Institut Culturel Italien de Lyon, du Grame, centre national de création musicale - Lyon, de Cabasse, de l’Ensba Lyon, de la TAG et du Splendid Hôtel.