Peinture Aborigène - Musée Quai Branly

Musée du QUAI BRANLY

L’archipel des Philippines compte plus de 7000 îles et s’étire sur près de 1700 km. Sa situation géographique et l’histoire de son peuplement ont généré des expressions artistiques fortes et variées dans l’environnement naturel de l’Asie des Moussons.

S’appuyant sur la géographie de l’archipel, deux regards, l’un tourné vers la montagne, l’autre vers la mer donnent le ton de cette exposition de civilisation sous-tendue par le fil conducteur de l’échange. Echange entendu comme objet qui se donne et se prend, se donne à voir et suppose une relation à l’autre. Symbolique ou commercial, l’échange met en relation des êtres visibles ou invisibles.

Il s’agit de la première grande exposition dédiée à l’archipel des Philippines en France au cours des vingt dernières années, dans laquelle plus de 300 œuvres seront présentées.

Méconnus en France, les arts des Philippines sont rarement montrés dans leur totalité et leur diversité. À partir de ces objets singuliers, porteurs de sens, l'exposition rend hommage à toutes les expressions artistiques (sculptures, tissages, musique, épopées) ; elle est une invitation à la découverte de cultures complexes, parfois an-historiques, dont le socle est la réciprocité.

Par le biais d’une carte et d’une chronologie, l'histoire du peuplement et la conquête des Philippines par les Austronésiens vers 3 500 av. J.-C. sont racontées.

L'ancienneté et le dynamisme des routes maritimes de la mer de Chine, dès l'époque préhistorique, des Nusantao, des Sama, des Luzones, des Bugis qui au cours de siècles ouvrirent de nouvelles voies commerciales sont mis en lumière.