BGL Centre Culturel Canadien

BGL

Dans le cadre du 400e anniversaire du Québec, le Centre culturel canadien est heureux de présenter la première exposition personnelle en France de l'incomparable trio BGL. Collectif de la relève, adepte de la récupération, BGL fabrique, avec des techniques et des matériaux bruts, des installations qui mettent en relief les dérèglements de notre société.

Ses créations sont souvent spectaculaires et procurent, tant au regard qu’à l’esprit, un indéniable plaisir. Mais elles ont aussi une lucidité implacable qui éclaire certains malaises que nous pouvons aujourd’hui éprouver quand nous sommes confrontés au passage brutal du monde de la consommation à celui de la contemplation. BGL pratique une critique sociale à la fois incisive et rafraîchissante, qui prend corps ici dans le titre bilingue qu’ils ont choisi, non sans ironie, pour célébrer la mémoire d’un événement fondateur notamment de la francophonie et de sa culture spécifique.

Dans l’installation spécifiquement conçue pour la galerie du Centre culturel canadien, BGL présente deux sculptures récentes issues de promenades dans les «cours à ferraille» : une moto et une motoneige bien réelles mais calcinées, importées pour l’occasion du Canada.

«Les transformations que nous apportons à ces véhicules les rendent insaisissables, presque vivants. La ferraille devient ossements, la modernité devient préhistoire. Nos repères se brouillent mais l’impact émotif, lui, demeure en celui ou celle ayant fréquenté ces momies technologiques. Il se dégage de cette rencontre, une impression à la fois d’éloge du vivant et d’hommage à la mort.»

Sous un acronyme qui s’adapte judicieusement au monde médiatique actuel, BGL regroupe les artistes Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière, un trio formé à l’Université Laval à Québec en 1996.