CAPC Bordeaux Mario Merz

CAPC, Bordeaux

Prenant acte qu'un artiste peut faire évoluer son œuvre dans le temps jusqu'à en modifier la forme et les modalités de présentation, que se passe-t-il si cette œuvre fait partie d'une collection muséale ? Comment le musée relate-t-il les différentes opérations intellectuelles et spéculatives qui ont conduit l'œuvre d'art jusqu'à son aspect actuel ? Comment présente-t-il ou rend-il compte des différentes « étapes » de l'œuvre - son substrat esthétique ?

Le musée a choisi dans sa Collection trois œuvres qui ont connu des transformations, et a réalisé pour chacune d'elles une étude approfondie prenant la forme d'une exposition.

Chaque enquête s'est attachée au processus de création de l'œuvre et à son évolution dans le temps, ainsi qu'aux prescriptions de l'artiste qui en déterminent la présentation.

Plusieurs questions en découlent : Quelle est l'autonomie d'une telle œuvre ? Quel type d'expérience esthétique permet-elle ? Comment le musée se positionne-t-il dans le processus de médiation entre l'œuvre et le public (son « regardeur » selon l'expression de Marcel Duchamp) ? Quel rôle a le conservateur face à une œuvre en état de transition ?

A travers cette nouvelle série, il ne s'agit pas pour le musée de produire simplement des expositions documentaires sur des œuvres de la collection, mais bien d'interroger la spécificité des pratiques artistiques contemporaines et le rôle du musée en tant que réceptacle de ces formes mouvantes.

Lien : Site du CAPC Bordeaux