MUSEE DES BEAUX-ARTS, Dijon

Troisième et ultime étape de l’exposition Fauves hongrois 1904-1914, présentée successivement au musée d’Art moderne de Céret et au musée départemental Matisse du Cateau-Cambrésis, l’exposition du musée des beaux-arts de Dijon, sous-titrée La leçon de Matisse, présente un scénario quelque peu différent : les oeuvres des Fauves hongrois Rippl-Rónai, Czóbel, Berény, Perlrott Csaba... sont ici présentées dans un jeu de confrontations thématiques et plastiques avec celles des principaux protagonistes du fauvisme français, Matisse bien sûr, et aussi Derain, Vlaminck, Marquet, Manguin, Dufy ou encore Van Dongen.

Ce projet a pris forme en 2006, lorsque la Galerie nationale hongroise a demandé au musée des beaux-arts de Dijon de reprendre l’exposition. Les échanges entre les deux villes ont commencé à l’occasion de l’exposition Budapest 1869-1914, Modernité hongroise et peinture européenne présentée à Dijon en 1995 et se sont poursuivis avec Monet à la Galerie nationale hongroise en 2003.

Valeur ajoutée de l’exposition dijonnaise, la confrontation inédite de près de 100 oeuvres hongroises avec plus de 50 chefs-d’oeuvre des plus grands maîtres français apporte un nouvel éclairage sur les sources de ce mouvement et ses interactions avec le fauvisme parisien.