Frac Aquitaine Bordeaux

FRAC AQUITAINE, Bordeaux

Le Frac Aquitaine consacre une première exposition à Nicolas Milhé, également présent dans le cadre de Evento, le rendez-vous artistique et urbain à Bordeaux, avec une œuvre monumentale et itinérante dans l’espace public, en réponse à l’invitation de Didier Faustino, commissaire de la manifestation.

Pour son exposition Casus belli, Nicolas Milhé, artiste « émergent » récemment remarqué sur la scène nationale, présente un ensemble d’œuvres qui met l’art à l’épreuve de l'architecture «degré zéro» : un mur - pour moitié défensif, pour moitié offensif dont l’aspect le rapproche d’une meurtrière -, un abri et un fragment de base sous-marine signalent les points de repère d’un espace faussement insurrectionnel.

Le lien avec l’espèce vivante est ténu, il est plutôt sous-jacent : si un animal sauvage est l’épicentre de l’exposition, on relève les indices d’une vie humaine sous un rocher sculpté et, plus loin, sur une photographie, une intrusion folklorique paradoxale.

En contrepoint, un paysage archétypal de montagne et une série de constellations (constituées d’œilletons appelés «judas» et placés sur des miroirs) rappellent le cadre des opérations (terrestre ou céleste), pour reprendre une formule militaire. Par le jeu du détournement, Nicolas Milhé distille un esprit délibérément caustique ; et un «casus belli» (un motif de guerre) aux frontières troubles autant qu’universelles.