GRAND PALAIS, Paris 8

L’expressionnisme allemand reste un sujet nouveau en France. Emil Nolde, l’un des représentants majeurs de ce courant, n’a à ce jour bénéficié d’aucune rétrospective.

Pour la 1ère fois dans notre pays, une exposition ambitieuse rend hommage à cette grande figure de l’art moderne en réunissant 90 peintures (dont la présence exceptionnelle du polyptique La vie du Christ de la fondation Nolde à Seebüll, en Allemagne) et 70 aquarelles, gravures et dessins.

Cet ensemble est présenté selon un parcours chronologique découpé en douze sections thématiques : La montagne enchantée, Un pays, Années de combat, Tableaux de bibles et légendes, L’oeuvre graphique, Nuits de Berlin, Welt, Heimat, «Phantasien» et «images non peintes», La mer.

Tour à tour grinçant ou serein, Emil Nolde peint à la fois le théâtre social et l’humanité tout entière. D’une longévité plutôt rare pour l’époque –89 ans– il traverse les deux guerres et laisse une oeuvre foisonnante qui continue de dialoguer aujourd’hui avec l’art le plus contemporain.

Pour le grand public, ce sera donc une découverte ; pour les connaisseurs, une occasion unique de voir rassemblés des tableaux provenant du monde entier et illustrant la totalité de l’oeuvre.