MOCA Lyon

Irrespektiv s’inscrit dans une vaste rétrospective consacrée à Kendell Geers. Occupant l'intégralité du 2ème étage du Musée (1000 m2), l’exposition Irrespektiv rassemble plus de 60 œuvres réalisées ces 15 dernières années.

Le titre de l’exposition, en parodiant le mot «rétrospective», donne d’emblée le ton en l’inscrivant sous le signe de l’insolence et de la provocation.

Il s’agit d’une co-production européenne qui associe des musées et centres d’art de Belgique, d’Angleterre, de France et d’Italie. L’exposition s’est ouverte en Belgique, avec simultanément deux projets complémentaires au SMAK de Gand et au BPS 22 de Charleroi. Elle s’est poursuivie en Angleterre, au Baltic Flour Mills de Newcastle. Après Lyon, la rétrospective s’achèvera au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Trente en Italie.

Cette rétrospective a la particularité de se renouveler à chacune de ses étapes, autour d’oeuvres emblématiques. Kendell Geers y explore les limites de l’homme, qu’elles soient géographiques, linguistiques, politiques, sociales, sexuelles ou psychologiques et questionne le spectateur sur ses propres «frontières» intérieures, utilisant les armes de la sexualité, de la violence et de la peur.