Magasin Grenoble Béhar

MAGASIN, Grenoble

Résultat d’un travail processuel mené tout au long des neuf mois de la formation dispensée par l’École du Magasin, le projet curatorial développé par Francesca Agnesod, Nadia Barrientos, Guillaume Hervier et Andrea Rodriguez Novoa se déploie dans trois espaces indissociables et singuliers : l’espace virtuel zonedobsolescenceconcertee. org.

Où se développent la note d’intention curatoriale ainsi que des échanges avec les artistes ; l’espace de transition où des boîtes à archives, véhicules de mémoires fragmentaires, sont adressées aux artistes ; enfin l’espace d’exposition, témoin de l’instant prolongé de présentation de ce que nous avons à dessein appelé des archives anticipées.

Intitulé Principe d’incertitude, le projet s’inspire du principe énoncé en 1927 par Werner Karl Heisenberg, selon lequel il est impossible de connaître avec exactitude à la fois la vitesse et la position d’une particule à l’échelle microscopique : les propriétés de la matière à un instant donné échappent ainsi à une appréciation exhaustive. Ce principe, l’un des piliers de la mécanique quantique, est connu sous deux acceptions différentes : principe d’incertitude et principe d’indétermination.

Dans son premier article, Heisenberg emploie le terme incertitude, qui reste le plus usité bien qu’il soit imprécis ; préféré par les physiciens, le terme indétermination fut adopté dans un second temps. L’hésitation lexicale dont fait l’objet le principe rend compte, par extension, de la difficulté rencontrée à l’heure de circonscrire ce type de phénomènes.