Magasin Grenoble

MAGASIN, Grenoble

Le Magasin consacre son projet de rentrée au portrait de l'artiste Olivier Mosset. Né en 1944 à Berne, il vit et travaille aujourd'hui à Tucson (Arizona). Membre du groupe BMTP en 1966 avec Daniel Buren, Niele Toroni et Michel Parmentier, il s'installe à New York en 1977.

La forme, qui est celle de l'hommage, regroupe les œuvres de nombreux artistes sans jamais montrer le travail d’Olivier Mosset lui-même. Ces artistes appartiennent à toutes les générations confondues, de Carl André à Stéphane Kropf en passant par le collectif 1m3 ou Virginia Overton pour les plus jeunes. Figure incontournable de la scène artistique, Olivier Mosset entretient avec eux des liens de voisinage au sein d'une famille de même sensibilité artistique.

Il collectionne leurs œuvres au début malgré lui, presque sans le savoir. Il pratique l’échange ou il achète, parfois pour les soutenir. Ce rassemblement forme aujourd'hui une collection dont il a offert la plus grande partie au Musée de la Chaux-de-Fonds, d’autres œuvres étant déposées ou données au MAMCO de Genève, au Consortium de Dijon, ou encore à Tucson et dans bien d’autres endroits.

Les collections d’artistes sont à part. Elles nous éclairent sur l’environnement et l’œuvre de l’artiste qui collectionne d’autres artistes quand ils sont ses contemporains comme Damien Hirst, Martin Disler ou Günther Förg, ou sur un creuset historique dans lequel il puise inspiration et influence avec, par exemple, la collection de gravures maniéristes de Georg Baselitz.

L'exposition «Portrait de l’artiste en motocycliste» cherche donc à faire le portrait de l’artiste et de son parcours avec une sélection des œuvres qu’il a rassemblées.

Cette sélection sera présentée dans des salles organisées autour de thèmes identifiés. L’une d’entre elles montrera ses racines, avec notamment les gravures de Chardin données chaque année par son grand-père à ses collaborateurs, ou le portrait de Grégoire Müller. Une autre rassemblera les portraits d’Olivier Mosset à travers les photographies de Steven Parrino ou la peinture à l'acrylique de Walter Steding. Une autre salle dévoilera les citations, emprunts et copies (Hugo Pernet). Les ensembles qui suivent déclinent les peintures monochromes, les pièces au sol, et le lien indéfectible de l’artiste au monde du motocyclisme.