Magasin Grenoble Lili Reynaud-Dewar

MAGASIN, Grenoble

Née en 1975 à La Rochelle, France, Lili Reynaud-Dewar vit et travaille à Paris.

Après avoir consacré ses cimaises à la question du tableau dans ses rapports à la performance (Tableaux), à la jeune scène italienne (SI Sindrome Italiana) et à une première monographie dédiée à Mai-Thu Perret (The Adding Machine), le MAGASIN poursuit son projet d’accompagnement d’une génération émergente en confiant l'ensemble de ses espaces d’exposition à Lili Reynaud-Dewar.

Faisant appel à une multiplicité d’influences, du rastafarianisme au design radical en passant par l’histoire du cinéma, Lili Reynaud-Dewar parvient à tracer des perspectives obliques entre son histoire purement familiale et des signifiants culturels universels — le combat pour l’égalité des races, les revendications identitaires — n’ayant rien à voir au départ avec les stéréotypes de son propre milieu.

Elle s’est souvent identifiée à des icônes de la transgression culturelle ou raciale, tels l’écrivain et militant Jean Genet ; ou Sun Ra, visionnaire qui définit l'identité africaine-américaine comme mythe afin de contester la politique ségrégationniste de Etats-Unis.

Lili Reynaud-Dewar conçoit ses performances comme des extensions de ses expositions, et c’est par un simple agencement d’accessoires qu’elle délimite une scène, loin de l’architecture de décors en usage au théâtre.

A travers les rôles toujours changeants et le jeu des figurants avec les objets, elle crée un dialogue questionnant l’orthodoxie d’identités performatives figées, ainsi que le rôle de la galerie en tant qu’espace dévolu à la chorégraphie des accrochages.