Maison Rouge Andy Warhol

MAISON ROUGE, Paris

Andy Warhol, le pape du Pop Art a toujours été fasciné par la télévision. Un moyen de communication contemporain et massif. Un outil idéal de promotion artistique, de promotion sociale, de promotion. Son grand rêve est d’avoir une émission de télé à lui. Un programme qu’il contrôlerait mais encore qui lui donnerait l’occasion de contrôler son image. Dès 1964 il imite un soap opera, auquel il adjoint de vraies «réclames».

Au début des années 70, il joue à créer des sortes de télénovelas, résumé de son univers esthétique et fantaisiste.

En 1979 il réunit autour de lui une petite équipe qui va se charger de créer des programmes télé qui seront diffusés sur le tout nouveau câble new-yorkais. Avec entre autres, Vincent Fremont, Don Munroe et Sue Etkin, ils vont imaginer Fashion, talk show dédié à la mode puis Andy Warhol’s TV, une téléréalité version Factory avant de produire le fameux Andy Warhol’s fifteen minutes qui reprend son illustre phrase sur la célébrité.

Cette exposition est un zapping géant dans l’univers télévisuel de Warhol. Un voyage dans les obsessions de l’artiste. Ses fascinations, ses amours, ses surprises et ses craintes.

En 1987, la télédiffusion de son oraison funèbre clôt tragiquement l’histoire de celui qui voulait apparaître à l’écran, on air, comme on dit outre Atlantique. La télévision d'Andy Warhol est certainement le seul sujet encore inexploré chez l’artiste briseur de tabous dans le monde de l’art.