Mam St Etienne Ribon

MAM St-Etienne

L’objet se définit entre autres comme une "Chose solide, maniable, généralement fabriquée, (...) qui relève de la perception extérieure, appartient à l'expérience courante et répond à une certaine destination." Dans son usage courant, l’objet issu de la création industrielle n’échappe pas à cette définition. Mais dès qu’il entre dans le musée, l’objet devient œuvre, témoignage et son statut originel est par la même bouleversé, annulé.

De plus, sa capacité à affecter notre perception est tronquée ; il ne peut plus être approché, touché, branché, entendu. Il en résulte un contact incomplet avec l’objet, qui désormais ne pourra être atteint que par le regard.

L’exposition "Transparences" vise à exploiter cette mutilation et à placer le regard au centre de la réflexion ; si la chose regardée n’est plus manipulable c’est le regard lui-même qu’il faut manipuler.

Cette concentration de la tension dans l’acte de regarder lui-même s’effectue par la recherche de possibles dialogues entre lumière et objet... parvenir à une surexcitation du sens de la vue ayant pour but la mise en relief des caractéristiques plastiques des œuvres exposées.

Cette exposition en deux volets du designer Felipe Ribon autour de la collection de design du Musée d'Art Moderne sera dévoilée dans son intégralité le 20 novembre 2010 pour le début de la Biennale, tandis que le premier volet sera présenté dès le 18 septembre 2010.