Mam St Etienne Cecchini

MAM St-Etienne

Loris Cecchini est un artiste italien né en 1969 à Milan. Son univers trouble en nous proposant un rapport déstabilisant à l'objet et à sa construction : les premières œuvres de Cecchini sont des objets du quotidien qu'il a moulés et reproduits dans des matériaux souples, mous, comme la gomme ou la cellulose. Ces objets, unis, gris et neutres semblent inutiles du fait de leur mollesse ; déconnectés de la réalité ils laissent la part belle à notre imaginaire. Selon le même procédé, Cecchini a moulé des éléments architectonique (portes, fenêtres).

Oscillant entre sculpture, architecture ou maquette, les œuvres présentées au Musée d'Art Moderne nouent une relation complexe entre construction et déconstruction, artificiel et naturel telle la série des Rainbow Trusses, (2009). L'artiste a reproduit des éléments de construction (structure, armature) avec un matériau transparent (du polycarbonate, matériau utilisé pour concevoir les verres de lunettes). Plaquées contre le mur, ces armatures semblent des étagères habitées par des formes organiques, comme des végétaux - branches, feuilles séchées, mousses - ou des coquillages. Le jeu de la lumière donne à ces architectures de fortune une préciosité décalée.

La série des Gaps, que l'artiste réalise depuis 2005 présente des éléments architecturaux (Gaps) figuratifs - chaises, fenêtres - ou géométriques, intégrés dans l'enduit du mur. Ces éléments semblent émerger peu à peu de la surface du mur, sorte de peau blanche et lisse : la surface ainsi accidentée raconte soudainement une autre histoire.

Les Monologue Patterns, petits espaces évoquant une caravane sont conçus pour offrir au visiteur un environnement clos, fœtal, où il peut s'installer et laisser libre cours à son imagination.

Enfin, les œuvres de Loris Cecchini ce sont aussi des dessins en 3D, des installations précieuses et organiques, ainsi que des petites mises en scènes où le réel flirte avec le délire, où l’humain côtoie le post-humain. Ainsi Loris Cecchini brouille notre perception de la réalité : quotidien - fantastique, réalité - fiction, le spectateur semble suspendu, en attente.