Maison européenne photographie Gombergh

MEP, Paris

Maison Européenne de la Photographie

Pour Rodolphe von Gombergh, pratique médicale et démarche artistique se confondent. Dès 1993, il a posé les bases du Virtual Life Art (VLA) : un mélange d'informatique, d'anatomie et d'art. Grâce aux ultra-sons, aux ondes électromagnétiques et aux rayons X, l'invisible devient visible. Pour ce travail, à la fois technique, poétique et futuriste, il adopte de nouveaux supports. Mêlant ainsi la matière à la transparence, il induit une 4e dimension et montre ainsi que notre monde est d'abord celui de l'illusion, celui de la "trans-apparence".

Hologrammes, écrans en relief, diodes de lumière froide, Rodolphe von Gombergh utilise les outils du XXIe siècle pour dévoiler la magie extrême des corps et des objets. Depuis plusieurs années Rodolphe von Gombergh se consacre au développement de la vidéo en 3D sans lunettes. Premier exemple inédit de cette technique, la vidéo intitulée "Du Big Bang au Big Apple" qui explore le fruit défendu, la pomme.

Interprétation du célèbre tableau de Cranach, sa première vidéo narrative, "La Pomme et Le Péché original, 2009", est le prélude de la première scène de séduction. La transgression de l'interdit divin révèle à Adam et Eve leur nudité et introduit la notion du bien et du mal.

Sur une invitation de Jean-François Jarrige, directeur du Musée Guimet, Rodolphe von Gombergh réalise en 2005 une série intitulée "La Vie intérieure des Bouddha" qui vise à présenter les trésors, les secrets cachés à l'intérieur de ces sculptures bouddhiques de la Corée des XIe et XIIe siècles. Premier artiste contemporain invité à exposer au Musée Guimet, l'artiste utilise, là encore, la technique des transparences qui se prête parfaitement à cette exploration inédite jusqu'alors.