Accueil Artistes Musées Galeries Expositions Nous contacter
 
   
 

Regarder VU :
un magazine photographique 1928-1940
Maison Européenne de la Photographie - jusqu'au 25 février 2007

   
 

L'hebdomadaire illustré VU est à la tête de la révolution médiatique des années 1920, celle d'une presse qui dans l'utilisation massive de la photographie pensait produire une vision objective du monde.

Le recours à de nombreux photographes indépendants (Kertész, Man Ray, Krull, Lotar, Brassaï), la profusion des photos d'agence, la hardiesse de la mise en page et des photomontages, l'invention du photo-reportage et la qualité de l'impression en héliogravure nous font découvrir rétrospectivement une audace éditoriale inégalée.

L'exposition est conçue pour que chacun puisse Regarder une profusion d'images et entrer dans l'élaboration d'un système médiatique.

   
 

De gauche à droite :
Photomontage de couverture par Marcel Ichac, VU, n°259, 1er mars 1933
Couverture de VU, n°546, 31 août 1938
Couverture de VU, n°243, 9 novembre 1932
Photomontage de couverture, VU, n°250, 28 décembre 1932

   
 

VU est à la tête de la révolution médiatique des années 1920, celle d'une presse qui, dans l'utilisation massive de la photographie pensait produire une vision objective du monde.

VU développe une information diversifiée, voire éclectique. Le magazine se distingue par la mise en place, dès 1928, de reportages photographiques, c'est-à-dire de séries de photographies sur un sujet pré déterminé, confié à un seul photographe.

VU se sert également du photomontage pour élaborer par l'image une critique politique ou sociale acerbe, en particulier sous la conduite de Alexandre Liberman, directeur artistique à partir de 1932 (ancien collaborateur de Cassandre qui a dessiné le logo de VU).
Grâce à la technique de l'héliogravure rotative (rotogravure) qui utilise le montage des photographies sur films transparents, les mises en page sont très recherchées, ajoutant un nouveau pouvoir aux photographies : leur agencement et leur combinaison dynamique dans la double-page.

VU installe une prépondérance de la photographie en tant que médium d'information : "le texte explique, la photo prouve" proclamait déjà la Rédaction. En étalant ce déferlement d'images sur des murs, l'exposition Regarder VU invite à apprécier la validité d'un tel slogan auquel notre époque est si attaché. Car c'est dans VU qu'apparaissent les standards de la médiatisation photographique moderne, où l'image prime désormais sur le texte qui n'en est qu'un commentaire ou un complément - ce qui amènera l'agence photographique VU, créée il y a vingt ans, à lui emprunter son titre en guise d'hommage.

L'exposition est avant tout conçue pour que chacun puisse Regarder une profusion d'images, sans superficialité, et entrer dans l'élaboration d'un système médiatique.

   
 

Le site Web de la MEP