Saul Steinberg, Musée Tomi Ungerer

MUSEE TOMI UNGERER, Strasbourg

Saul Steinberg (1914-1999) est considéré comme un maître en matière de dessin : «Vous dessinez comme un roi», lui avait un jour écrit Le Corbusier. L'artiste, d'origine roumaine, fuit l'Europe pour les États-Unis lors de la montée du fascisme. Établi à New York, il dessine pour la publicité et la presse, mais s'est avant tout fait connaître pour sa collaboration au New Yorker.

Dès 1946, son œuvre fut présentée au MoMA. L'exposition au Musée Tomi Ungerer met en valeur le trait synthétique et aigu de Steinberg, qui a été décliné au travers de différentes techniques graphiques. Quand s'y associent des symboles et des calligraphies, l'ensemble forme alors une véritable «écriture visuelle» qui est la marque de l'œuvre, selon l'expression du critique d'art Pierre Schneider.

Ses thèmes iconographiques sont très diversifiés : on peut y découvrir entre autres, la musique, les animaux, les femmes, les faux papiers, le nez, les masques, les paysages, les architectures et les villes. Mais c'est incontestablement la critique des institutions et des symboles de la société américaine qui reste le sujet majeur de son œuvre. L'une des sections du parcours montre également, en présentant quelques dessinateurs du XXe siècle et d'aujourd'hui, combien l'œuvre de Steinberg a marqué ses successeurs.