Accueil Artistes Musées Galeries Expositions Nous contacter
 
   
 

Medio Dia - Medio Noche

 
   
  Palais de Tokyo - Paris
jusqu'au 30 décembre 2007
     
 

Le "temps manquant". C'est par cette expression que les ufologues décrivent cette faille spacio-temporelle que vivent les personnes emmenées par les extra-terrestres.

Ces derniers peuvent vivre une aventure qui pour eux peut sembler se prolonger pendant des années ; or pour le temps humain, elle n'aura même pas duré une nanoseconde. Le temps est décidemment une notion élastique. Midi d'un côté de la planète, minuit de l'autre. Le temps est-il le même partout ? Comment vivre l'instant ? Comment faire exister le présent ? Quand Duchamp réalise un ready-made, il ne crée pas une œuvre destinée à durer éternellement, mais au contraire, une œuvre qui se constitue à la vitesse de la lumière, qui n'existe que le temps instantané de son appréhension, et qui disparaît aussitôt.

Une œuvre qui ouvre le temps, plutôt qu'elle ne s'y inscrit. Ce sont de telles œuvres que j'ai voulu montrer ici. Entre un crâne-disco de Bruno Peinado qui tourne en dérision les vanités traditionnelles et un wall painting de Philippe Decrauzat qui ouvre les portes surréelles du rêve et de son temps élastique si particulier, on trouvera ici tout le dégradé des couleurs du temps. De Midi à Minuit.
Marc-Olivier Wahler

   
 

Les Chalets de Tokyo désignent le programme inédit de développement du Palais de Tokyo à l'étranger. Comme leur nom l'indique, les Chalets de Tokyo ont vocation à être de véritables résidences secondaires du Palais de Tokyo, aussi changeants et temporaires que des lieux de villégiature : tantôt modestes comme un chalet, tantôt somptueux comme un hôtel particulier, tantôt mobiles comme un camping-car. Le lieu d'art est devenu aujourd'hui une notion indistincte. Il fleurit dans une cuisine, un centre d'art, sur un bord de plage, dans un cratère, un wagon de train, une ferme, une station spatiale, sur un répondeur téléphonique, un terrain de football, un fond marin... Les Chalets de Tokyo sont destinés à accueillir des expositions aussi variées que les lieux qui les accueillent, explorant toute la typologie des expositions possibles et de leur espace-temps particulier : de l'exposition temporaire traditionnelle à l'exposition d'une seule seconde, de l'exposition disséminée dans la ville à l'exposition invisible.

Pour leur première station, les Chalets de Tokyo s’arrêtent au Centro Cultural Recoleta de Buenos Aires, pendant les mois de novembre et décembre 2007. Ce centre d’art installé dans un bâtiment du XVIIe siècle – offrant 3 500 m2 d’espace d’exposition, un auditorium et une salle de cinéma – accueillera plus qu’une exposition : un véritable petit Palais de Tokyo, avec une sélection d’artistes français et argentins regroupés dans l’exposition Medio Dìa - Media Noche, mais aussi une programmation culturelle originale ("Les Jeudis de Medio Dìa - Media Noche") et, au-delà, toute une ambiance, une atmosphère, un style... précisément celui qui fait le succès du Palais de Tokyo à Paris, avec sa caravane réinstallée pour l’occasion devant le Centro Cultural Recoleta et des horaires d’ouverture exceptionnellement prolongés de midi à minuit une fois par semaine.

Avec John Armleder, Renaud Auguste-Dormeuil, Philippe Decrauzat, Fischli & Weiss, Lucio Fontana, Douglas Gordon, Fabrice Gygi, Carlos Herrera, Jorge Macchi, Mathieu Mercier, Philippe Parreno, Bruno Peinado, Tatiana Trouvé.

   
  Source & lien - Le site web du Palais de Tokyo