Musée Quai Branly

Musée du QUAI BRANLY

L’exposition rassemble environ 450 pièces exceptionnelles de la culture de Teotihuacan, grande cité de l’Ancien Mexique que de récentes découvertes ont permis de mieux connaître. Les objets sont présentés par thématiques successives permettant aux visiteurs de découvrir cette cité antique, et de comprendre son fonctionnement, le rôle et l’influence qu’elle a eue dans le monde méso-américain.

Cette exposition unique présente des pièces qui, pour la plupart, n’ont jamais été présentées en Europe, et dont certaines étaient encore inédites au Mexique jusqu’à leur présentation à Monterrey de septembre 2008 à janvier 2009.

L'histoire de Teotihuacan, la «Cité des Dieux», s'étend de 150 av. J.-C. à 650 après J.-C. Son apogée dura plus de quatre siècles, de 100 à 550 après J.-C. Située à une quarantaine de kilomètres du cœur de l'actuelle Mexico, cette formidable capitale religieuse, économique et politique, qui s'étendait sur environ vingt kilomètres carrés, compta alors entre 80 000 et 100 000 habitants. Le prestige et l'autorité de ce qui fut la plus grande ville de tout le Nouveau Monde s'étendirent loin dans l'espace - sur plus de mille cinq cents kilomètres vers le sud-est, en direction du pays maya - et dans le temps - jusqu'aux Aztèques et à la Conquête du XVIe siècle.

Les ruines de la métropole furent explorées dès le XVIIe siècle à l'époque de la Nouvelle-Espagne. Depuis les années 1980, de très grands projets de fouilles consacrés à certains de ses plus monuments les plus importants - La Citadelle, le complexe de l'allée des Morts, la pyramide du Serpent à plumes (Quetzacóatl), la pyramide de la Lune, l'ensemble Xalla et, à date récente, la pyramide du Soleil même -, ainsi qu'à quelques-uns des plus de mille complexes d'habitation qu'elle abrita, ont révélé une infinité d'objets nouveaux, parfois d'une stupéfiante beauté. Ils ont aussi renouvelé profondément les idées que l'on se faisait sur cette ville et la civilisation qu'elle engendra, sans toutefois permettre de répondre à toutes les questions qu'elles suscitent, sur leur effondrement en particulier.